Aller au contenu

Recommended Posts

Au Puy St. Reparade.nous changeons  notre mode de construction  !!  premiere mise a l'eau du proto…  reste la finition et les essais ensuite voir si la jauge accepte ce type de construction …???????? affaire a suivre ……….Biligate.

20190925_180702 (1024x576).jpg

20190926_093110 (576x1024).jpg

P1000779 (1024x768).jpg

P1000780 (1024x768).jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 283
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • antoine984

    40

  • seb05

    38

  • salert jean claude

    29

  • Pascalou FRA61

    25

  • Membre Association 2020

Normalement il ne devrait pas y avoir de problèmes 

 

D.2 COQUE D.2.1 MATÉRIAUX

(a) Tout en étant soumis aux points (b) et (c) suivants, la coque, à l’exclusion de l'accastillage et des équipements de radiocommande, mais y compris tous les supports ou conteneurs de ces équipements, doit être fabriquée ou assemblée en utilisant un ou plusieurs des matériaux suivants :

 

(3) résine, qui peut être colorée et/ou renforcées avec des fibres de verre,

 

(5) vernis, peinture,

 

(8) thermoplastique, qui peut être moulé, ne contenant que des matériaux autorisés. 

 

la coque étant faite par par morceaux et par une imprimante 3D 

 

reste à savoir si le matériau de jonction correspond au point 3

 

 

 

Tu as remis l'Ergastule en service ?? 

Le KORRIGAN c 'est flippant .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été sur une régate de 2 jours à Lübeck en Allemagne début juin ou il y avait un superbe IOM en 3D

conçu par les frères Krings à Cologne ( KK boats) .

Problème, le bateau à commencé à s'effriter et prendre l'eau pendant la deuxième journée et à fini à la poubelle.

Les frères expérimentent l'impression 3D depuis plusieurs années , ils ont une imprimante qui imprime plus que 50cm en hauteur

pour n'avoir que une" couture " et ce bateau était après leur dire le 60ème essai. Pour l'instant ils n'ont pas trouvé le plastique

qui assure un collage à l'impression suffisant pour tenir dans le temps, vu l'épaisseur de la coque.

IMG_20190601_090512.jpg

IMG_20190601_090532.jpg

Bruno RLVM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Modérateur 2020
Il y a 2 heures, Rémi Brès a dit :

Il y a déjà deux M qui naviguent en Allemagne depuis 2018, sans se désagréger...

Oui, donc il faudrait qu'ils se parlent...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, olivierFRA100 a dit :

Oui, donc il faudrait qu'ils se parlent...

Ou qu'ils lisent tous le forum de l'asso 😉

Rémi Brès

créateur de focs pas beaux qui font dégueuler les grand voiles

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour éviter les malentendus , le bateau n'a pas tenu que deux jours mais a navigué depuis fin 2018.

le problème des coques en 3D actuellement est la tenue dans le temps .

Bruno RLVM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Modérateur 2020
il y a 9 minutes, Bruno fra35 a dit :

Pour éviter les malentendus , le bateau n'a pas tenu que deux jours mais a navigué depuis fin 2018.

le problème des coques en 3D actuellement est la tenue dans le temps .

Merci Bruno.

 

Pour le moment c'est donc une très bonne solution pour tester des prototypes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la tenue dans le temps est fonction du type de matériau utilisé.

si c'est du PLA, par défaut c'est biodégradable et soluble (avec du temps...)

un certain nombre de modèles 3D commencent à exister. ça se répand pas mal en RG65, et ça commence à prendre en 1m.
c'est une solution facile et peu chère pour créer des prototypes (le PLA coute au environs de 17€/kg)

après, il faut une certaine maitrise de l'ensemble de la chaine CAO-PAO
 

Joël, DJ FREG CE2010 + CM2017 + CF2018 + CF2020, Shark Team n°29 coque n°1071, coureur n°3994.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, petit correctif concernant le poids, le bateau sortira a mon avis en dessous de 4kg. Sans peinture il est a 3750. La matériaux c'est du pla+, donc effectivement dégradable dans le temps mais plus résistant que la pla (+50%) le petg semble être un bon successeur. A suivre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2020
il y a une heure, seb05 a dit :

Peut être qu'une petite stratification de surface du style 50gr améliorerait la tenue dans le temps....?

tu dois pouvoir trouver plus fin , style 25 gr 

 

https://www.topmodel.fr/product-detail-7864-tissu-de-verre-25-gm2-3ml?lang=fr

 

https://www.airtech-rc.com/pr149745/tissus-de-verre-taffetas-25-g-m

 

https://www.weymuller.fr/catalogue/colles_resines_tissus/tissus.html

 

https://www.elitecarbone-shop.com/tissus-toile-roving-de-verre-extreme-finesse-de-finition,fr,4,MPV-24-01.cfm#MPV-24-01_0

 

en extérieur et pourquoi pas intérieure juste pour protéger 

Le KORRIGAN c 'est flippant .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2020
il y a 13 minutes, antoine984 a dit :

Oui, ou une simple couche de résine

la couche de résine si elle n'est pas " armée " de la fibre casse en cas de choc et laisse passer l 'eau , j'en ai vu passer en  concombres fait comme cela pour ne pas alourdir .

Le KORRIGAN c 'est flippant .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 C'est un début ..mais les choses vont tellement vite que dans peu de temps tout sera au point !!!!  rappel !!!  50 ans en arrière quand sont arrivé les premiers bateaux de plaisance en stratifié les critiques ne manquaient pas ..ca va pas tenir ..ca va casser ...etc.  etc.  conclusion tout faux !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le matériau utilisé est du pla+, environ 20€/kg, soit 10€ la coque avec puit de dérive.

Le bateau a été mis a l'eau aujourd'hui dans des conditions de vent très faible. Il a l'air de bien se comporter. Il reste bien sûr des réglages à faire et à le tester dans des conditions plus musclées...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Bonjour,

Quelques nouvelles, le bateau navigue maintenant depuis plusieurs semaines.

Il marche plutôt bien.

Concernant la fabrication, les morceaux sont assemblés à l'aide d'un manchon intérieur, qui n'est ni plus ni moins qu'un tronçon de coque imprimé avec un coefficient de réduction. Le tout collé à l'époxy, qui adhère bien sur le PLA à condition de bien dégraisser à l'alcool.

Côté poids, j'ai rajouté 150gr de plomb au fond. On peut certainement alléger la coque en imprimant plus fin. Aujourd'hui 1mm d'épaisseur. On peut d'après mes calculs gagner 50-100gr sur le poids de la coque et 50gr sur le poids des manchons internes qui sont trop grand (40mm, 20mm doivent être suffisant).

Depuis le temps des photos il a été peint avec une peinture époxy qui adhère aussi très bien.

Je pense qu'en soignant la construction on pourrait quasiment ne pas peindre. A voir.

Concernant le cout, on peut s'en sortir avec 5€ de PLA (thermoplastique...) pour une coque. Ajoutez pour la première coque l'achat de l'imprimante à 150€....

Cette technique devrait rendre la VRC accessible à tous et re-dynamiser la filière....On est complètement dans l'objectif initial de la classe IOM interdisant les matériaux onéreux et difficiles à mettre en oeuvre.

 

IMG_20191029_164353.jpg.3d09a105ce773978bc724372c8bcb4fc.jpg

 

 

IMG_20191029_164331.jpg.004786a717b406be714fd8bb59ab7b5e.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Bonjour, qu’en ai t il aujourd hui? Le bateau vieillit il bien? Pas de souci particulier?

 

quelle type d imprimante avez vous utilisé?

 

antoine

Modifié par antoine984
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...