Jump to content

prioritaire modifie sa route....


Denis / Fra 45

Recommended Posts

Bonjour et bon été à tous.

3 mètres après le départ,"A" au prés,sous le vent et prioritaire,

modifie sa route en lofant violemment et vient toucher "B" ,à son vent,qui est à quelques centimètres, parallèle à lui, au prés également (tribord amure aussi)

et réclame contre "B"...qui ne pouvais réagir vu le faible écart entre les bateaux et la soudaineté de l'action ..

B peut il évoquer la règle 16-1:

"prioritaire qui modifie sa route doit laisser la place à l'autre de se maintenir à l'écart" pour contester?

merci pour vos lumières .

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

  • Membre Association 2022

S'il n'y avait que qqs centimètres (1,2 ?) B était trop près et ne s'est pas maintenu à l'écart. (règle 11)

S'il y avait plus et que A a donné un grand coup de barre pour aller toucher B, oui, B peut protester selon la règle 16.1

Link to comment
Share on other sites

11 Sur le même bord, engagés ( voir cas 7 ; cas 12 ; cas 14 ; cas 13 ; cas 24 ;cas 25 ;cas 51 ; cas 53 ; cas 70 ; cas 73 ; cas 74 ; cas 86 )

Quand des bateaux sont sur le même bord et engagés, un bateau au vent doit se maintenir à l'écart d'un bateau sous le vent

si tu étais à :

quelques centimètres
peut être n 'étais tu pas assez écarté .
modifie sa route en lofant
16.1 Quand un bateau prioritaire modifie sa route, il doit laisser à l'autre bateau la place de se maintenir à l'écart ( voir cas 6 ; 13 ; 25 ;26 ; 46 ; 52 ; 60 ;76 ; 86 ; 92 ; 93 )

si le lof n 'a pas été violent , dans le but d 'ammener au contact et ainsi respecter la règle

14 Eviter le contact ( voir cas 2; 11 ;13 ; 14 ; 23 ; 26 ; 27 ; 30 ; 50 ; 54 ; 75 ; 77; 87 ; 88 ; 92 ; 99 )

Un bateau doit éviter le contact avec un autre bateau si cela est raisonnablement possible. Cependant, un bateau prioritaire ou un bateau ayant droit à de la place ou à de la place à la marque

ET que le lofeur a gentillement avertit le bateau au vent est pénalisable .

Le KORRIGAN c 'est flippant .

Link to comment
Share on other sites

donc la décision dépendra de la distance entre les 2 bateaux...

je lis:définition de :"se maintenir à l' écart":

- sur le même bord , engagés : sous le vent doit pouvoir modifier sa route dans les 2 directions, sans entrer immédiatement en contact

pensez vous que 10 cm soit une distance réglementaire pour un IOM ?

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

Olivier,penses tu que 10 cm soit une distance raisonnable dans ce cas ?

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

Il convient toujours de se maintenir à l'écart, mais un coup de barre brusque (comme on le voit souvent) n'est vraiment pas "naviguer en bon marin" et n'est pas autorisé. Si on est vu, on saute, d'où l'importance de parler.

Link to comment
Share on other sites

C'est compliqué, n'est-ce pas.

Règle 14: Les arbitres pensent-t-ils que les contacts entre IOM font pas de dégats ? En grandeur, quand un incident occasionne des blessures ou des dégats le bateau prioritaire saute souvent s'il aura pu éviter le contact.

Règle 11: Quand un prioritaire annonce qu'il lof le bateau au vent il n'est pas toujours évident qu'il a été 'gèné' - le contact fait la preuve. Faut-il poursuivre le manoeuvre jusqu'au contact, ou renoncer l'attaque.

Règle 10: Quand un prioritaire vire et protest qu'il a dû modifier sa route pour éviter la collison, c'est pas toujours navigation loyale, et parfois le bateau babord pense qu'il peut passer devant.

En tout cas pourquoi pas appliquer une règle qui insiste que le fautif laisse le bateau gèné le doubler avant de reprendre sa course. On voit souvent un prioritaire laissé coincé face au vent, alors que le fautif fait son tour et continue en avant.

Je ne parle pas de la règle 15 qui semble oubliée par nos arbitres et les problèmes d'un départ forcé ou des engagements tardives.

Link to comment
Share on other sites

Je pense avoir trouvé une réponse dans le livre des cas(merci Joseph)

CAS 60

Quand un bateau prioritaire modifie sa route de telle sorte qu'un bateau non

prioritaire, bien qu'ayant promptement réagi pour l’éviter, ne peut se maintenir à

l'écart en bon marin, le bateau prioritaire enfreint la règle 16.1.

merci pour vos réponses !

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

Si cela te suffit , j 'espère que tu as bien lu le cas sinon tu auras encore des suprises .

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

le cas exposé fut, lors de ma première régate en M; un "bienvenu en flotte A " d'un des meilleur en classe M .

après une victoire en flotte B et une montée...j'écope d'un 360°.... et d' une descente express en B .

je pense que dans l'avenir

1) je me tiendrais à l'écart.(règle 11)

2) je saurais me défendre en cas d'abus.

tout ça dans la bonne humeur et la convivialité....

"C'est le temps que l'on passe pour les choses qui fait le prix des choses" Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry...

Denis ;Club: CVSQ (78012) ; FRA 45 ; freq: 2.4 ghz ;Korrigan:N°909; licence:1288430Q

Link to comment
Share on other sites

Surtout il faut parler pour attirer l'attention des juges, si le sous le vent donne un coup de barre il sera vu et tu pourras te défendre. Je me suis retrouvé dans ce cas au CM, et il a pris une pénalité.

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait Patrice , il faut relire la dernière ligne de mon post

ET que le lofeur a gentillement avertit le bateau au vent est pénalisable .

et bien parler car si le loffé ne bouge pas , dans le cas ou tu es sous le vent , tu peut , la aussi , attirer l 'attention d'un arbitre et attaquer un lof correct et ainsi espérer avoir raison mais il faut aussi se maintenir à l 'écart , écart qui n 'est pas quantifiable quand tu sais que tu as un bateau ardent et que tu peut tenir longtemps si le bateau sous le vent ne donne pas de coup de barre tu paut t'en sortir ; mais tout se discute aprés et il faut avoir de bon argument pour se défendre .

Le KORRIGAN c 'est flippant .

Link to comment
Share on other sites

Guest Eric 10

Si la régate est en arbitrage direct et qu'un vampire a vu l'action, le bateau eu vent a (peut-être ?) une chance de s'en sortir.

Perso (surtout sur un départ), si je suis au vent, je préfère tourner, un tour c'est moins pénalisant que deux ou une DSQ, à la boite à claque ????? ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...