Aller au contenu

Jeu de voiles - Classe 1 mètre


JYD

Recommended Posts

Il y a 3 heures, TNT132 a dit :

Quel logiciel utilise tu?

J'utilise Multisurf depuis très longtemps. Le logiciel a pas mal d'outils mais il faut tout construire de A à Z, depuis le premier point jusqu'à la dernière surface. Ce qui est visible à l'écran est la partie émergée de l'iceberg.

Dans la deuxième partie, il y aura quelques améliorations, le but est de faire une simulation proche de la réalité:

- la flexion du mât en latéral sera plus réaliste et proche de la réalité.

- la flexion du mât longitudinalement se fera par la traction de la tête de mât vers l'arrière, en tenant compte du capelage d'étai bloqué et également de l'appui de l'étambrai.

- la forme des laizes à plat générée automatiquement.

- le rajout de la coque, des appendices, hale bas, etc.

- meilleure réalisation du foc dans son mouvement de rotation.

- pour le fun, le virement d'une voile d'un bord sur l'autre.

- pour ce qui concerne le vent, j'améliore.

etc.

Il y a de quoi s'amuser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

As tu tenu compte de l'évolution de la vitesse du vent reel selon la hauteur due au frottement sur l'eau?

Cela génère une évolution de l'angle du vent apparent avec la hauteur. Je n'ai rien trouvé sur ce sujet.

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma remarque précédente et l'évolution du rapport entre la vitesse du bateau et la vitesse du vent réel (calcul vectoriel du vent apparent) selon la vitesse du vent réel existant explique la nécessité de faire évoluer le vrillage du foc entre la plage basse et la plage haute d'utilisation du jeu A surtout.

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je travaille toujours sur un système de télémétrie installé à l'entrainement qui permettrait d'établir les polaires de vitesse d'un IOM et donc de régler les voiles (vrillage entre autre) au mieux ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici ce que j'ai trouvé sur internet sur l'évolution de la vitesse du vent dans la couche limite. Il est dommage de ne pas voir la partie qui nous intéresse de 0 à 1,7m.

Il ne reste plus qu'à quantifier toutes ces valeurs, ce qui est le plus difficile.

Tout varie: la vitesse du vent réel, la vitesse du bateau en fonction de la vitesse du vent et de l'état de la mer, l'épaisseur de la couche limite et son évolution en fonction de la laminarité du vent ou de sa turbulence.  

image.pngimage.png

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En grandeur on a des appareils très précis qui mesurent le vent apparent au degré près... (Brookes, NKE etc....) et qui peuvent être la solution à nos mesures et réglages. Le pb avec nos jouets, ce sont les micro capteurs et surtout la précision du GPS qui ne dépasse pas le 1/10ème de nœud pour les plus sophistiqués, ce qui n'est toujours pas dans nos besoins de précisions de mesure...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
Le 09/08/2017 at 14:41, chorus a dit :

Très belle approche pour quantifier les creux et les vrilles... Mais on f

ait quoi pour choisir le meilleur selon les conditions???

 

Ma vidéo date, mais j'avance.

Un profil adéquat en fonction d'une vitesse de vent, c'est en cours de réalisation. On passe à la moulinette et on obtient la portance, la traînée, la dérive, la force propulsive pour différents profils au près. Il suffit ensuite de comparer.

Cela permet également de comparer deux profils "identiques" avec différentes ouvertures foc GV.  

(profil = profil foc + profil mât + profil GV)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étant en train de réaliser un moule de foc pour une construction de voile type zvonko,  à quelle conclusion arrives tu ? De façon à ce que je ne fasse pas trop d'erreur.

Merci pour des informations même succinctes. 

Bravo encore pour ton travail.

Amitiés iomistes

Thierry

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, TNT132 a dit :

Étant en train de réaliser un moule de foc pour une construction de voile type zvonko,  à quelle conclusion arrives tu ? De façon à ce que je ne fasse pas trop d'erreur.

Merci pour des informations même succinctes. 

Bravo encore pour ton travail.

Amitiés iomistes

Thierry

Les calculs sont une chose, la difficulté c'est de reproduire correctement les formes et surtout dans les petites tailles de nos voiliers. Le formage sur moule paraît une bonne solution. On peut en parler.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la solution pour moi, j'ai réalisé le moule avec des couples que j'ai découpés en découpe laser un support qui s' applique dessus,  voir voile 3D sur le forum.

 

Ce qui m'intéressait ce sont des valeurs de creux par rapport à la corde et la position du creux maximum, puis les angles d'entrée et de sortie du profil et surtout leur répartition sur la hauteur. Si tes calculs sont avancés, peux tu m',envoyer quelques valeurs qui m'aiderait pour une évolution de ce foc A et de la GV A.

On peut continuer en MP .

Je reviens de Detroit la semaine prochaine.

J'ai aussi quelques valeurs chez moi, une discution peut s' instaurer.

 

A+

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...