Aller au contenu

Point d'ancrage bome de foc sur le pont


Laurent FRA39

Recommended Posts

Bonjour,

Quelqu'un peut-il me donner l'intérêt du point d'ancrage de la bome de foc sur le pont, grément 1, traversant la coque ds un tube alu ou fibre de verre solidaire du pont et du fond de la coque? La bome étant fixée par un bout qui traverse ce tube fait le tour d'un axe inox au fond du tube (et de la coque), puis remonte sur le pont et se termine sur un tendeur 3 points pour ajuster la longueur.

Pourquoi un tel trajet, et ne pas rester plus classiquement sur le pont comme pour les cadènes des gréments 2, et 3? .

A ce jour sur tous mes IOM plus anciens de dessin je l'ai supprimé avec bonheur. Ayant fait l'acquisition d'un modèle plus récent (Topiko), cela me démange d'en faire autant, me disant que si cela a été conçu aini c'est qu'il doit bien y avoir un plus...

N'ayant pas trouvé de plus à ce jour, bien au contraire, je me tourne vers vos lumières, avant de décider de le supprimer une nouvelle fois...

Merci de vos réponses.

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

Et pourquoi le supprimer si ça fonctionne ?

Tu devrais déjà être prêt pour marans et/ou St nazaire ! ;-)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la longueur de l'attachement crée sa souplesse en torsion

Merci pour la réponse,

Mais de quelle souplesse, et de quelle torsion?

Tu veux parler de l'étirement (souplesse) du bout qui est plus long du fait de sa plus grande longueur, et agit ainsi comme un "amortisseur" dans les surventes en s'allongeant?

La torsion est celle du mat qui en résulte?

Désolé de ne pas tout comprendre du premier coup!

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi le supprimer si ça fonctionne ?

Tu devrais déjà être prêt pour marans et/ou St nazaire ! ;-)

Bonjour Olivier,

Le supprimer car cela donne un point de tir pour la bôme de foc qui ne sera jamais aussi fixe qu'un bout moins long, et induit donc des réglages moins "verouillés" en fonction de la tension exercé par le vent. A savoir qu'en s'allongeant ds les surventes cela allonge "l'étai", donc le guindant, et creuse la voile d'avant au prés qd le vent fraichit. Ce qui m'étonne c'est que compte tenu du niveau en IOM personne en parle, il doit y avoir un bénéfice ailleurs. Rémi m'a répondu, mais je n'ai pas tous les éléments... (Merci pour la suite si tu me lis)

Ceci dit il me semble que sur ton avant dernier IOM (le premier bleu) ce principe n'est pas repris tout du moins celui que tu avais aux Sables d'Olonnes, à moins que j'ai mal vu à l'Aiguillon.

Pour Marans je serai en vacances en Bretagne (et fin de semaine aux championnats du monde classe M en visiteur), pas possible de décaler, sans quoi je serai venu avec plaisir.

Pour Saint Nazaire peut-être suivant contraintes familiales.

De toute façon je viendrai!!!

Dés que possible.

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s' agit de la rotation de la bôme (notament, par pétole).

Ceci dit, avec du bout en spectra de faible diamètre genre fil de pêche, la résistance à la rotation est quasi nulle, il faut un minimum de longueur bien sur mais on peut se passer de la construction et du poids du puits, de la difficulté souvent pour changer le bout et de l'élasticité (réduite certes mais néfaste quand on cherche a garder un étai raide) du bout plus long

Philippe GOURHAND

Site perso

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la pétole, il est plus facile de faire un quart de tour sur un boute qui mesure 100mm que moins de 10mm

Sur mes bateaux, c'est du spectra 75 kg, et je doute qu'il s'allonge dans les surventes.

ça vaut bien sur aussi pour la partie haute de l'étai.

Quand c'est bien construit, le boute est dans l'axe du tube, et il peut y avoir une sortie de faible diamètre au niveau du pont pour éviter un point d'amurage trop "flottant".

Rémi Brès

créateur de focs pas beaux qui font dégueuler les grand voiles

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci dit, avec du bout en spectra de faible diamètre genre fil de pêche, la résistance à la rotation est quasi nulle, il faut un minimum de longueur bien sur mais on peut se passer de la construction et du poids du puits, de la difficulté souvent pour changer le bout et de l'élasticité (réduite certes mais néfaste quand on cherche a garder un étai raide) du bout plus long

Bonjour,

Merci beaucoup, c'est très clair, j'ai enfin tout compris!!!

Il me rete plus qu'à prendre une décision!

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la pétole, il est plus facile de faire un quart de tour sur un boute qui mesure 100mm que moins de 10mm

Sur mes bateaux, c'est du spectra 75 kg, et je doute qu'il s'allonge dans les surventes.

ça vaut bien sur aussi pour la partie haute de l'étai.

Quand c'est bien construit, le boute est dans l'axe du tube, et il peut y avoir une sortie de faible diamètre au niveau du pont pour éviter un point d'amurage trop "flottant".

Merci, pour le complément d'informations, tout est enfin clair.

Pour ce qui est du boute j'utilise du dyneema 45 kg de chez "PG", peut-être passerais-je au-dessus si je conserve le système.

Système qui semble bien fait, et conforme à tes préconisations pour ce qui est de son bon fonctionnement.

Ceci dit d'aprés les infos du vendeur tu en es le constructeur (coque 939), donc rien de bien étonnant.

Encore merci.

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

C'est ça Rémi a construit ce bateau.

Il a aussi tout dit, il faut un bout assez costaud pour ne pas craindre de rupture, et normalement tu as une pièce au pont qui limite les déplacements latéraux.

Pour te répondre par rapport à mon bateau, effectivement je n'en ai pas, mais je me posais la question.

L'avantage de ce système est de garder une longueur suffisante (sous le pont) pour tourner et de pouvoir quasiment coller la bôme au pont. (ce qui en théorie est meilleur aérodynamiquement)

Avec mon bateau actuel, je n'ai pas essayé mais si je réduis mon bout, ça doit très mal tourner... Donc compromis entre hauteur et rotation à chercher, ou alors le monter par tout petit temps et le descendre quand le vent monte, mais compliqué sur les autres réglages...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je suis en 20kg donc très fin sur 10 à 15 mm (voire l'étai en cp qui sert d'axe de rotation sur le M, du moment qu'il n'y a pas de point d'usure ça le fait bien au niveau fiabilité, mais la problèmatique est différente en M avec le rond de bordure), tu peux aussi juste encaisser la cadène de quelques millimètres pour pouvoir rapprocher la bome du pont.

Philippe GOURHAND

Site perso

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

20 kg j'ai + en écoutes, je ne mettrai pas ça à cet endroit. Le premier accrochage un peu violent ça casse...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laurent, navigue comme ça et tu as le temps de décider plus tard, si tu change, en pétole tu comprendras très vite quand ton foc attaché court ne bougera pas et là tu auras les boules :)

En plus comme le dit Olivier, cela permet de poser quasiment ton foc sur le pont. A moins que tu préfère comme on voit parfois avoir ton foc à 2 ou 3 cm de haut évidement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore merci à tous pour vos avis, commentaires, expériences, etc..

Au final je conserve le "tube" ds la coque, à la lumière de vos enseignements, mais je supprime le tendeur de réglage.

Ce qui donne noeud de cabestan autour de la gorge "attache guindant" de chez PG, "descente" ds le "puit" tour de l'axe au fond, remontée sur le pont re-noeud de cabestan autour de l'attache guindant", et deux demi-clef. Le tout souqué au plus prêt du pont avec un dyneema de 45 kg préétiré au préalable et donc doublé du fait de l'aller et retour.

Voilà, voilà, la préparation à ma sauce avance doucement , mais sûrement!

Quelques nav. de mise en main confirme qu'il va encore mieux ce bateau que mon ancien IOM, vivement la confrontation autour de 3 bouées, seul juge de paix au final!

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

Le tendeur 3 trous sert à tendre au max, pas à régler, donc tu peux aussi le garder...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
20 kg j'ai + en écoutes, je ne mettrai pas ça à cet endroit. Le premier accrochage un peu violent ça casse...

20kg c'est la limite c'est certain, (j'ai mis ce que j'ai trouvé), sinon du 30 kg reste mince, mais franchement ca tient nickel avec une usure quasi nulle, ce n'est pas le cas du système de puits, même bien construit l'étai ne cesse de bouger dans le guide, j'en ai vu casser un certain nombre, même sans choc. La surveillance de l'usure est sans doute aussi plus difficile.

Pour compléter un peu le sujet, il faudrait évoquer l'angulation du puits, qui ne reste valable que pour une seule position sur le pont et une seule famille de gréement, on retrouve le problème de la hauteur de la bome sur le N°2 et le N°3 alors que c'est important d'abaisser le CV dans ces configurations. Par ailleurs on se retrouve aussi sur nos plans d'eau intérieurs confrontés à des vents instables et a des molles en jeu N°2 et N°3

Laurent si tu as le système d'origine fait par Rémi, il faut le garder bien sur, c'est efficace, doubler le bout, je pense que tu anihiles une partie de l'avantage du système, mais il y a d'autres solutions performantes et simples je pense

Philippe GOURHAND

Site perso

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le tendeur 3 trous sert à tendre au max, pas à régler, donc tu peux aussi le garder...

Le tendeur 3 trous "complique" à mon sens le système et cré un doublon.

Je m'explique: le réglage de la tension de l'étai, et du guindant de foc sont déjà présents de manière distintes par ce même système de tendeur 3 trous pour chacun. Peut-être un peu moins facile d'accés puisque situé au niveau du point de capelage du foc, donc assez haut quand le bateau est sur son ber, mais on y arrive...

Pour la mise en tension elle se fait par le pataras qui par sa tension redresse le mat pré-cintré ensuite reste plus qu'à finaliser les réglages éventuellement en recreusant/applatissant le foc par le haut. De toute façon le réglage par le bas ne distintingue pas tension de l'étai, la tension du guindant. Voilà pourquoi je le supprime.

Peut-être je me trompe, pour l'instant mes essais me conforte ds ce choix. De toute façon comme tjs, chaque choix est compromis...

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laurent si tu as le système d'origine fait par Rémi, il faut le garder bien sur, c'est efficace, doubler le bout, je pense que tu anihiles une partie de l'avantage du système, mais il y a d'autres solutions performantes et simples je pense

Oui Rawouete je conserve le système;le doublement du bout ne nuit absolument pas à la rotation, pas vu de différence avec le montage précédent.

Merci pour l'info sur l'éventuel ragage, à surveiller donc...

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

Le tendeur 3 trous "complique" à mon sens le système et cré un doublon.

Je m'explique: le réglage de la tension de l'étai, et du guindant de foc sont déjà présents de manière distintes par ce même système de tendeur 3 trous pour chacun. Peut-être un peu moins facile d'accés puisque situé au niveau du point de capelage du foc, donc assez haut quand le bateau est sur son ber, mais on y arrive...

Pour la mise en tension elle se fait par le pataras qui par sa tension redresse le mat pré-cintré ensuite reste plus qu'à finaliser les réglages éventuellement en recreusant/applatissant le foc par le haut. De toute façon le réglage par le bas ne distintingue pas tension de l'étai, la tension du guindant. Voilà pourquoi je le supprime.

Peut-être je me trompe, pour l'instant mes essais me conforte ds ce choix. De toute façon comme tjs, chaque choix est compromis...

Laurent

Quand je dis tendre, c'est pas tendre le gréément, ça c'est effectivement le pataras, mais tendre au max le bout qui sort du tube pour coller la bôme au pont, et éviter que ça remonte...

Mais bon Laurent, si tu ne veux pas écouter, aucun pb c'est ton bateau, et c'est en se trompant que l'on s'améliore ! ;-)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je dis tendre, c'est pas tendre le gréément, ça c'est effectivement le pataras, mais tendre au max le bout qui sort du tube pour coller la bôme au pont, et éviter que ça remonte...

Mais bon Laurent, si tu ne veux pas écouter, aucun pb c'est ton bateau, et c'est en se trompant que l'on s'améliore ! ;-)

Voilà c'est reparti..., dés que l'on a un avis qui diffère, même si il est motivé techniquement, et par des essais...

Je n'ai pas l'intention de tous révolutionner, bien loin de moi cette volonté, mais même si cela déplait les essais confirment que le point d'ancrage est d'avantage au ras du pont, et fixe sans le tendeur 3 trous. De plus la simplicité accroit la fiabilité.

Je terminerai simplement Olivier que si j'ai débuté ce post c'est bien pour prendre des avis, que je suis puisque je ne supprime pas le système de puit. Il me semble avoir écouté non? :)

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On verra ça à St Nazaire ! Je peux aussi me tromper !

J'espère vraiment pouvoir m' y rendre!

Il se peut que personne ne se trompe vraiment, mais qu'il existe plusieurs voies...aucunes étant vraiment meilleures, justes différentes..., mais pour un même objectif! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait Laurent, avant c'était comme tu veux faire, et l'évolution c'est ce que tu as sur ton Topiko :) C'est plutôt ça que veux te dire Olivier. De très nombreuses personnes ont essayé cette évolution et on l'a adopté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait Laurent, avant c'était comme tu veux faire, et l'évolution c'est ce que tu as sur ton Topiko :) C'est plutôt ça que veux te dire Olivier. De très nombreuses personnes ont essayé cette évolution et on l'a adopté.

Ok, merci pour l'info à voir si j'évolue comme vous au final donc... :)

Laurent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait Laurent, avant c'était comme tu veux faire, et l'évolution c'est ce que tu as sur ton Topiko :) C'est plutôt ça que veux te dire Olivier. De très nombreuses personnes ont essayé cette évolution et on l'a adopté.

:) en 18 ans de 1 mètre, j'ai du faire quelques bricolos qui n'apportaient rien, mais ça commence à être relativement abouti...

Rémi Brès

créateur de focs pas beaux qui font dégueuler les grand voiles

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sauf que le dynéma n'est pas stable et se rétracte, et sans tendeur!!

Sauf qu'en 70 kg c'est assez rare, et c'est pour ça que le mieux est encore de rendre le bout réglable avec un 3 trous. C'est ce qu'il y avait sur le shark, ça n'a jamais bougé.

Bientôt ex Britpop! bleu mais je resterai habillé AT sails

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...