Aller au contenu

Recommended Posts

En ces temps de confinement, j'ai pu créer une nouvelle rubrique sur mon site Web, celles d'articles que je publierai sur le thème de la VRC et de l'IOM, principalement...
Le premier en route de traduction est celui de Mars 2013, de Bob Wells qui a interviewé Brad Gibson à ses premiers succès avec le Britpop... Ca date mais c'est justement très intéressant de le relire avec ce recul !
L'article sera développé chaque jour selon le temps que je pourrai y consacrer, mais tout sera mis en ligne en direct live ! Voici le lien direct : http://www.demi-coques.fr/cvrc/articlescvrc/britpop2013
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membre Association 2021

Merci Antoine,

Voilà qui nous occupera jusqu'au retour à la normale.

A bientôt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
david NICOLLE

Très intéressant !  merci  Chorus pour cette traduction et les liens !

  encore des ptits trucs a intégrer pour le réglage du BP !

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/04/2020 at 23:04, olivierFRA100 a dit :

Il y a aussi une itv sympa dans la newsletter de janvier 2015 ! A lire ! 

 

 

Bien Vu Olivier, cet article et interview est même plus technique avec Bantock :)

Je commence sa mise en forme au fur et à mesure, sur le nouveau lien de mon site : http://www.demi-coques.fr/cvrc/articlescvrc/seahorsebantock2015

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'article est  complet sur site : http://www.demi-coques.fr/cvrc/articlescvrc/seahorsebantock2015

 

Il y a certainement encore certaines imperfections d'orthographe, de mise en page et de frappe, mais je compte sur vous pour me les signaler....

Les deux axes intéressants sont les études des largeurs de coque et celles des bouchains...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant. 

Délégué VRC CDV44

Chaire sup en mécanique

K2 jaune FRA 32

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, TNT132 a dit :

Très intéressant. 

Une des questions non évoquée est : jusqu'où on peu descendre en bau Max en respect de la jauge, volume de carène de 4 litres, avec un creux max de 6 cm ? Quels sont les VPP fiables sur le marché pour la petite échelle de nos IOM ? L'enquête est en cours :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biligate
Le ‎08‎/‎05‎/‎2020 at 14:58, chorus a dit :

Une des questions non évoquée est : jusqu'où on peu descendre en bau Max en respect de la jauge, volume de carène de 4 litres, avec un creux max de 6 cm ? Quels sont les VPP fiables sur le marché pour la petite échelle de nos IOM ? L'enquête est en cours :)

 

Si tu veux faire un rafiot avec un creux de 6 cm il sera plat comme une limande !!!!!  ne pas confondre le creux et la profondeur de carène  !!!  juste pour rigoler !!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, biligate a dit :

Si tu veux faire un rafiot avec un creux de 6 cm il sera plat comme une limande !!!!!  ne pas confondre le creux et la profondeur de carène  !!!  juste pour rigoler !!!!

C'est effectivement le terme "Profondeur de la coque depuis la ligne de flottaison" qui est repris dans la jauge, traduction au mot à mot du texte Anglais original...

Par contre je maintiens le terme de "creux" en rajoutant "maxi", de 60 mm, et pense que c'est le terme technique utilisé en archi navale qui t'évitera de penser aux limandes :)))

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefertum

si l'on raisonne simple volume façon brique, avec 6 cm pour 1m de long, on a une largeur de 6.7 cm pour la brique.
le volume de la coque n'étant pas celui de la brique, il faut appliquer un coefficient correcteur (coefficient de bloc dans notre cas) pour un voilier 0.4 semble une valeur acceptable d'après la littérature. cela nous donne alors une largeur de 16.7 cm. (tout cela est théorique)
(En architecture navale, le creux (D) est l'une des dimensions caractéristiques, et mesure la distance entre le point le plus bas du pont principal et le point le plus bas de la quille d'un navire . Il est égal à l'addition du tirant d'eau et du franc-bord)

 

Joël, DJ FREG CE2010 + CM2017 + CF2018 + CF2020, Shark Team n°29 coque n°1071, coureur n°3994.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biligate
Il y a 13 heures, Nefertum a dit :

si l'on raisonne simple volume façon brique, avec 6 cm pour 1m de long, on a une largeur de 6.7 cm pour la brique.
le volume de la coque n'étant pas celui de la brique, il faut appliquer un coefficient correcteur (coefficient de bloc dans notre cas) pour un voilier 0.4 semble une valeur acceptable d'après la littérature. cela nous donne alors une largeur de 16.7 cm. (tout cela est théorique)
(En architecture navale, le creux (D) est l'une des dimensions caractéristiques, et mesure la distance entre le point le plus bas du pont principal et le point le plus bas de la quille d'un navire . Il est égal à l'addition du tirant d'eau et du franc-bord)

 

EXACT…  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  JLP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/05/2020 at 18:32, Nefertum a dit :

si l'on raisonne simple volume façon brique, avec 6 cm pour 1m de long, on a une largeur de 6.7 cm pour la brique.
le volume de la coque n'étant pas celui de la brique, il faut appliquer un coefficient correcteur (coefficient de bloc dans notre cas) pour un voilier 0.4 semble une valeur acceptable d'après la littérature. cela nous donne alors une largeur de 16.7 cm. (tout cela est théorique)
(En architecture navale, le creux (D) est l'une des dimensions caractéristiques, et mesure la distance entre le point le plus bas du pont principal et le point le plus bas de la quille d'un navire . Il est égal à l'addition du tirant d'eau et du franc-bord)

 

Très bien vu, mon voilier en cours de fabrication fait 16.8 cm de large pour un creux de 5.9 cm.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, moi pour info mon dernier bateau il fait 15,4cm de largeur, 6 cm tirant d'eau et Cb 0,41. 

Et le précédant avec le dessin de l'Orca il fait 14,6cm de largeur, 6cm de tirant d'eau et Cb 0.46.

 

Donc l’analyse de Nefertum est tout a fait correcte, plus en fait étroit plus haut est le Cb et les formes deviennents plus pleines.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nefertum

c'est là le rapport entre le maitre bau et le coefficient de bloc par rapport au tirant d'eau de carène.
plus les formes sont pleine est se rapprochent de la buche, plus on peut réduire le maitre bau à TE et déplacement égal..
après, des formes plus pleines induisent une augmentation de la surface mouillée qui doit être compensée (on espère) par la réduction du maitre bau qui donne une réduction de la surface mouillée (là je ne sais pas si je suis très clair)
 

Joël, DJ FREG CE2010 + CM2017 + CF2018 + CF2020, Shark Team n°29 coque n°1071, coureur n°3994.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour pour moi c'est très claire, 

 

Mes comparatives entre  mes derniers dessins confirment exactement tout ça. pour compléter les données de mon post précédant.

 

Mon dernier Bateau Redondo:

 

15,4 Largeur, 6cm tirant d'eau de la coque, Cb 0,41, et surface mouille 143cm2

 

Le précédant Orca:

 

14,6cm largeur, 6cm tirant d'eau de la coque, Cb 0,46, et surface mouille 153cm2.

 

Je ajoute que après avoir passe des semaines a peaufiner mon dernier dessin sur l'ordinateur et par rapport au formes de caréné que je voulais lui donner, j'ai n'ai jamais réussi a descendre les valeurs de Cb et Surface mouille en gardant les autres paramétrés stables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...