Aller au contenu

Fabrication De Quille Et De Safran


professorus

Recommended Posts

bonjour

en parcourant différents sujets, on trouve que certains font leur tige de quille ou leur safran à partir d'une âme faite d'une plaque pour faire des circuits imprimés qu'il placent entre deux couches de contre-plaqué

donc voilà mes questions

pourquoi ajouter du conte-plaqué?

pourquoi ne pas simplement doubler la plaque de circuits imprimés, si cela est nécessaire?

 

et en annexe quel diamètre utilisez vous pour la tige de safran?

que pensez vous des bulbes lenticulaires?

merci

"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles." William Arthur Ward

 

"Il vaut mieux viser la perfection et la manquer, que viser la médiocrité et l'atteindre." Francis Blanche

 

"Ce n'est pas celui qui a les plus grandes oreilles qui entend le mieux." Moi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Stephan, TU vas faire une quille pour quoi ? Un optimiste ? lol

 

Tu as quand même de tout et de rien sur internet !

 

Le carbone utilisé en IOM sur la quille sert à rigidifier la quille et la sortir légère pour mettre tout le poids là où il est utile soit dans le bulbe.

 

Ma première quille que j'avais faite pour mon premier bateau (comme toi), avait  2 âmes en balsa poncé au profil souhaité recouvert de carbone en croisé que je réunissais par la suite en y intercalant un sergé de carbone. Le résultat était très correct mais en deçà d'une bonne quille acheter chez des  professionnel qui utilise des moule (comme PG),

 

Et Vue le prix du carbone de la résine et le temps passé pour un résultat moyen, autan en acheter une déjà faite (pas beaucoup plus cher) sachant que ce qui est sous la coque doit être impeccable !!

Pour le safran tu peu utiliser du contreplaquer poncé et vernie ou résiné (mieux), mais les safrans en carbone sont plus  léger !

Diamètre standard dois être du 4mm ? à confirmer.

 

Bonne construction.

 

Pedro

Pedro

BRIPOP NAUTAE BR.

Coque 1160

Club SNVV 76020

Ligue 03

Licence 1189405P

N° de voile 80

Radio 2,4 GHZ

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci du conseil, je suis allé voir, pour le bulbe, on comprend le trafic de métaux  :angry: je pensais que l'inflation ne touchait que le cuivre  :wacko:

"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles." William Arthur Ward

 

"Il vaut mieux viser la perfection et la manquer, que viser la médiocrité et l'atteindre." Francis Blanche

 

"Ce n'est pas celui qui a les plus grandes oreilles qui entend le mieux." Moi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaston Dugenou

bonjour

en parcourant différents sujets, on trouve que certains font leur tige de quille ou leur safran à partir d'une âme faite d'une plaque pour faire des circuits imprimés qu'il placent entre deux couches de contre-plaqué

donc voilà mes questions

pourquoi ajouter du conte-plaqué?

pourquoi ne pas simplement doubler la plaque de circuits imprimés, si cela est nécessaire?

 

et en annexe quel diamètre utilisez vous pour la tige de safran?

que pensez vous des bulbes lenticulaires?

merci

Placer une plaque rigide (plaque epoxy) entre 2 plaques plus souples (contreplaqué) est un non sens mécanique pour la rigidité.

Il faut au contraire que la peau extérieure soit très rigide, avec une âme légère au milieu: par exemple âme balsa ou mousse airex, stratifiée avec tissu carbone, idéalement unidirectionnel, éventuellement avec un tissu à 45 degrés pour la rigidité en torsion.

L'autre possibilité est de faire une dérive en carbone massif, sans âme.

Avantage: possibilité d'avoir une dérive extrèmement fine, donc moins de traînée.

Inconvénient: un peu plus lourde qu'un sandwich bien conçu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour tous ces renseignements, 

je suis dans la phase apprentissage, donc toute information est bonne à prendre

"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles." William Arthur Ward

 

"Il vaut mieux viser la perfection et la manquer, que viser la médiocrité et l'atteindre." Francis Blanche

 

"Ce n'est pas celui qui a les plus grandes oreilles qui entend le mieux." Moi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

L'intérêt quand même d'avoir une âme en fibre (mais une couche de fibre de verre peut suffire) est d'avoir un repère de centrage pour shaper deux joues collées sur cette stratte(de la mousse PVC, du balsa par exemple) et d'avoir un renfort/support pour le bord de fuite et de pouvoir le faire très fin. Sans moulage, il est difficile d'obtenir un bord de fuite propre et surtout il est fragile

Comme l'a dit Gaston, mécaniquement parlant c'est moins performant que du moulé ou du massif carbone mais ca permet de faire des belles dérives "artisanales" à l'unité

L'idéal pour obtenir la rigidité (hormis en massif), que ce soit pour du shapé ou du moulé est d'avoir un pont rigide sur toute la hauteur du profil situé à l'épaisseur maxi entre les deux peaux de carbone extérieures (il peut y en avoir plusieurs proches de la corde maxi pour être plus efficaces)

Modifié par Rawouete

Philippe GOURHAND

Site perso

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...