Aller au contenu
PierreBEL143

RCV Expérimentales

Recommended Posts

PierreBEL143

La FFVoile avait autorisé l'utilisation des RCV expérimentales lors de l'Euro Grand prix 2018 de la classe M. Ces RCV expérimentales avaient fait l'objet d'une présentation de Patrick Vilain lors du dernier CF à Marseille.

 

Je vous donne mes remarques, non consolidées avec mes petits camarades en rouge.

 

Toucher de marques. C’est clair vous avez été sympa. Elle a été testée ;/). De l’avis général, dans cette épreuve, plutôt bien perçu. Mais les attaques fontales ont malgré tout tendance à ralentir le bateau...Les petites touchettes évitent quant à elle le virement de la mort à 1/2 longueur de la bouée. Et donc réduction d'incidents potentiels (mais cela ne règle pas le problème des babordeurs fous).

Changement de parcours. Cela a été testé une fois. La décision a été prise peu avant d’arriver à la porte. C'est conforme à la règle mais cela peut se révéler délicat si le coureur n’est pas du bon côté. Cependant, il faut espérer qu’il le soit si on a une telle bascule de vent. Constat : la concentration des coureurs est telle qu’ils entendent bien le changement de parcours mais ne l’intègrent pas toujours. N Selves en a fait les frais. Il faudra préciser dans la règle que lappel de la voix doit être renouvelé. C'est particulièrement adapté quand il n'y a pas de porte au portant.


Non exonération en cas de contact avec enchevêtrement pour le bateau ayant de la place à la marque. On a eu le cas d'un bateau tribord qui s'est fait empaler par un babord qui était lancé car en train d'éviter un mur de tribords. Le babord est monté sur le pont du tribord, avec intervention de la sécu.

La RCV modifiée dit que le bateau prioritaire est exonéré s'il n'y pas de dommage et pas de "désemparement"...Dans le cas particulier, les bateaux étaient désemparés (secourus par la sécu), le tribord n'a rien pu faire et n'était pas en faute)...Donc, il y avait infraction à la RCV 14 et  il ne pouvait pas demander de réparation. Ce point mérite d'être étudié plus avant.

 

J'adresserai un CR plus complet à la CCA et à la commission technique VRC, avec copie aux associations de classe.

Cela interdit les demande de reparation. Il faut réfléchir à la pertinence de cette modification. A affiner.
Le reste n’a pas été testé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrice fra38

Toucher de marques :

Qu'entends-tu par " Mais les attaques frontales ont malgré tout tendance à ralentir le bateau.. "
Et est-ce que ça a réduit le travail des obs/Umpires et juges ?

Changement de parcours :
En GBR, c'est normal, mais quand on en a pas l'habitude on peut se faire piéger malheureusement (vécu au Champ GBR. pas entendu l'annonce sur un parcours très long)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PierreBEL143

Les attaques frontales c'est quand tu tapes la bouée plein bois...

L'autorisation du toucher de marque réduit en partie la charge des arbitres/observateurs mais complique l'analyse de la place à la marque laissée en suffisance...Avant, le contact n'était pas autorisé donc si contact, a priori pas assez de place (s'il y a un bateau au vent). Maintenant, ce n'est plus aussi simple.

 

Changement de parcours : il faudra effectivement s'y habituer, si la règle est modifiée en ce sens...Aux arbitres de faire de la pédagogie, même si on frise l'assistance extérieure (mais accessible à tout le monde, il faudra s'en assurer).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×