Aller au contenu
chorus

Suggestions d'évolution de la jauge IOM venant des membres de la classe Française

Recommended Posts

chorus

Je crée ce nouveau thème pour amener des idées de la part de membres de la classe sur l'évolution souhaitée de notre jauge auprès de l'IOMICA, via nos représentants.

 

Le tube métallique, économique à l'époque, ne se justifie plus face aux tubes de carbone qui le sont devenu, eux.

On pourrait avoir des voiles (Gréements A, B et C) de surface exactement égales, mais avec des têtières plus larges (cornes) et finalement des gréement en tête. Le cintrage ne serait pas un pb avec l'usage de tubes carbone de différents diamètres (Comme en M), mais sans haubans. Un gréement en tête est cintrable.

Que des plus, : on grée plus vite, on simplifie l'accastillage, les bateaux  en gréements 7/8 sont autorisés avant une date donnée, et restent "compétitifs" avec les gréements en tête carbone.  On a des boites à voile plus courtes, les gréements sont plus faciles à manipuler.

 

Des avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph

On commence comme cela et on finit par de petit M . 

Aucun intérêt pour moi . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 16 minutes, joseph a dit :

On commence comme cela et on finit par de petit M . 

Aucun intérêt pour moi . 

Je respecte ta réponse Joseph, mais je pense que tu interprètes mat carbone en IOM avec Balestron, ce qui n'est absolument pas mon propos.... J'ai juste parlé de gréement en tête avec corne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rémi Brès

Le rapport de prix entre l'alu et le carbone nest pas le même sur tous les continents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100

On a déjà parlé des dizaines de fois sur ce forum des mats carbone.

 

Oui il y a des mats carbone moins chers que des mats alu, mais les meilleurs mats carbone sont beaucoup plus chers que les meilleurs mats alu.  Donc pour moi, non, ce n'est pas une bonne idée.

 

Quand à avoir des gréements en tête, ça rend impossible le cintrage contrôlé du mat, surtout sans haubans (ni bastaques), donc impossible d'adapter le creux de la GV aux conditions, donc ça enlève des réglages, donc de l'intérêt. Mais ce n'est que mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph
il y a 36 minutes, chorus a dit :

Je respecte ta réponse Joseph, mais je pense que tu interprètes mat carbone en IOM avec Balestron, ce qui n'est absolument pas mon propos.... J'ai juste parlé de gréement en tête avec corne.

Je n'interprète pas , depuis que je fais de l'IOM j'entends toujours parler de mat carbone ou de balestrons et je n'en vois simplement pas l'intérêt car en plus comme l'écrit Olivier un bon mat carbone vaut plus cher qu'un mat alu  de PG ou GB . C'est tout . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 36 minutes, olivierFRA100 a dit :

On a déjà parlé des dizaines de fois sur ce forum des mats carbone.

 

Oui il y a des mats carbone moins chers que des mats alu, mais les meilleurs mats carbone sont beaucoup plus chers que les meilleurs mats alu.  Donc pour moi, non, ce n'est pas une bonne idée.

 

Quand à avoir des gréements en tête, ça rend impossible le cintrage contrôlé du mat, surtout sans haubans (ni bastaques), donc impossible d'adapter le creux de la GV aux conditions, donc ça enlève des réglages, donc de l'intérêt. Mais ce n'est que mon avis.

Avec des tubes carbones et un rétreint obtenu avec différents diamètres de tube carbone on peut régler le guidant d'une grand voile aux petits oignons, même sans galhaubans. Il faut juste conserver une cale d'étambrai réglable comme on les a aujourd'hui?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100

Avec des diamètres variables on ne va pas réduire le coût...ni simplifier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 24 minutes, joseph a dit :

Je n'interprète pas , depuis que je fais de l'IOM j'entends toujours parler de mat carbone ou de balestrons et je n'en vois simplement pas l'intérêt car en plus comme l'écrit Olivier un bon mat carbone vaut plus cher qu'un mat alu  de PG ou GB . C'est tout . 

"Les meilleurs mats" , ne mettons pas la charrue avant les bœufs, attendons de voir les échantillonnages carbones imposés sur une éventuelle nouvelle jauge :), pour les conservateurs, je précise que les bateaux anciens garderaient leur ancien gréement si le progrès leur faisait peur :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 1 minute, olivierFRA100 a dit :

Avec des diamètres variables tu ne vas pas réduire le coût...

C vrai, il faudra rajouter le cout de la colle lol

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tom34

C’est surtout qu’il va falloir acheter plusieurs tubes d’une longueur minimum pour un seul mât.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 3 minutes, Tom34 a dit :

C’est surtout qu’il va falloir acheter plusieurs tubes d’une longueur minimum pour un seul mât.....

c pas fo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
julian

Sujet très interessant, en revanche comme pour tous projets, il convient de se poser de bonnes questions :

Quel est l'objectif ?

Gagner en performance ? Gagner en budget ? Faire bouger quel curseur ? Passer des idées des intuitions architecturales ? Travailler en expériences scientifiques ? 

Concernant l'argument prix, je pense que c'est souvent comme dans beaucoup d'achats, "moins cher = plus cher", autrement dit, au final tu vas acheter du tube de carbone qui serait peut etre moins performant que ton mat aluminium, et qui surtout toutes additions comptables confondues sortira plus cher qu'un tres bon tube alu.

 

Si c'est pour gagner en budget, je ne crois pas qu'il faille lancer une évolution de jauge mais faire évoluer vos façons d'acheter votre matériel (achat groupé, etc...)

Si c'est pour gagner en performances, il faut être sacrément calé en meca et ingénierie, et surtout avoir le temps (de cerveau et de loisir) disponible pour faire.

 

Enfin, si c'est pour s'amuser alors c'est du modelisme naval, c'est pas du classe 1 metre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
il y a 1 minute, julian a dit :

Quel est l'objectif ?

Gagner en performance ? Gagner en budget ? Faire bouger quel curseur ? Passer des idées des intuitions architecturales ? Travailler en expériences scientifiques ? 

Concernant l'argument prix, je pense que c'est souvent comme dans beaucoup d'achats, "moins cher = plus cher", autrement dit, au final tu vas acheter du tube de carbone qui serait peut etre moins performant que ton mat aluminium, et qui surtout toutes additions comptables confondues sortira plus cher qu'un tres bon tube alu.

 

Si c'est pour gagner en budget, je ne crois pas qu'il faille lancer une évolution de jauge mais faire évoluer vos façons d'acheter votre matériel (achat groupé, etc...)

Si c'est pour gagner en performances, il faut être sacrément calé en meca et ingénierie, et surtout avoir le temps (de cerveau et de loisir) disponible pour faire.

 

Enfin, si c'est pour s'amuser alors c'est du modelisme naval, c'est pas du classe 1 metre...

La réponse est dans mon premier post : " Que des plus, : on grée plus vite, on simplifie l'accastillage, les bateaux  en gréements 7/8 sont autorisés avant une date donnée, et restent "compétitifs" avec les gréements en tête carbone.  On a des boites à voile plus courtes, les gréements sont plus faciles à manipuler."

C'est tout simple, pourquoi chercher compliqué quand tu peux faire simple avec les nouveaux matériaux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrice fra38

Ben, faire du M alors.

On a parlé 1000 fois des mats carbone. Dans d'autres classe la jauge l'autorise, pas celle IOM. Le D95 correspond plus à ton besoin à priori.
Le carbone de qualité revient beaucoup plus cher de toutes façons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrice fra38

Bon, après les menaces de notre ami, je prends les devant comme ça vous aurez tout :

MP de Chorus sur ma boite :

"

Ton ouverture d'esprit, même en matière de bateau, me laisse coi.... J'ai n'ai pas  ouvert cette rubrique sur l'évolution de notre jauge de l'IOM pour avoir des avis injonctifs ou déplacés, Patrice. Pourquoi tant de certitudes et encore une fois, le pb du carbone de qualité n'est pas à l'ordre du jour :)

Je ne dis pas que mes propositions sur l'évolution de notre jauge (Qui n'est pas la tienne) sont à adopter, je dis juste qu'il y a des réflexions à avoir. Si tu ne veux pas les avoir, tu vas sur le forum du D95 toi- même, non ?

 

Sur un prochain message aussi... conservateur et  vindicatif de ta part, je me permettrai d'intervenir auprès  de nos chers médiateurs pour te faire revenir à des dispositions plus conviviales, et publierai cette réponse.

 

NDLR : le prochain sujet sur ce forum sera l'introduction d'une classe monotype au sein de l'IOM ...."

Je crois que je l'aime... :D:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus

C'est quand même incroyable de retrouver toujours les mêmes à vouloir tout savoir mais surtout tout dicter ? 

On ouvre un débat et on se retrouve au tribunal, super :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rogi
Il y a 7 heures, chorus a dit :

Je crée ce nouveau thème pour amener des idées de la part de membres de la classe sur l'évolution souhaitée de notre jauge auprès de l'IOMICA, via nos représentants.

 

Le tube métallique, économique à l'époque, ne se justifie plus face aux tubes de carbone qui le sont devenu, eux.

On pourrait avoir des voiles (Gréements A, B et C) de surface exactement égales, mais avec des têtières plus larges (cornes) et finalement des gréement en tête. Le cintrage ne serait pas un pb avec l'usage de tubes carbone de différents diamètres (Comme en M), mais sans haubans. Un gréement en tête est cintrable.

Que des plus, : on grée plus vite, on simplifie l'accastillage, les bateaux  en gréements 7/8 sont autorisés avant une date donnée, et restent "compétitifs" avec les gréements en tête carbone.  On a des boites à voile plus courtes, les gréements sont plus faciles à manipuler.

 

Des avis ?

Admettant que ce nouveau type de gréement soit plus performant, on ne pourra pas les monter sur les anciens bateaux ce qui les rendra obsolètes. Sans haubans, le mât devra être suffisamment rigide aussi en latéral et si tu veut un truc rigide en latéral, avec un tube rond il sera également rigide en longitudinal. Avec une voile a corne, il te faudra donc une énorme potence de pataras et beaucoup de tension pour contrôler le cintre du mât de plus avec un étai en tête. La structure, le pont et les points d'ancrage ne seront probablement pas assez solide. Si tu veux rester compétitif il faudra dessiner et fabriquer un bateau complètement nouveau.

De plus je ne pense pas qu'en gardant les mêmes proportions de voile,  un foc en tête et une grand voile à corne soit compatible. Une grand voile à corne demande a être plus vrillée et sera déventée par le foc. Je ne pense pas que ce soit une option à part le côté éventuellement pratique de la caisse à voile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JCL

Je crois effectivement que tu fais fausse route Antoine. L'IOM est d'abord une jauge pour les régatiers, qui se rapproche de la monotypie. Tout ce qui n'est pas autorisé est interdit et les seules évolutions que j'ai vu allaient dans le sens d'affiner les interdictions par une meilleure définition des autorisations. Améliorer la vitesse intrinsèque n'intéresse pas les régatiers, redonner un coup de modernisme non plus. Le prix de revient peut intéresser les constructeurs amateurs qui sont très rares dans cette classe (pour la technique construction il faut aller sur le forum Classe M, pas sur notre forum) mais n'intéresse pas les régatiers purs qui veulent en découdre avec le dernier bateau à la mode, avec un accastillage et une électronique au top (par exemple Vit de mulet à billes)et sans se prendre la tête sur une quelconque évolution. Le tube de mat de 12mm casto ou Leroy ( le quart du prix d'un Bantock ou PG)est à la jauge mais jamais utilisé. Pour conclure, je pense que tu vas avoir quelques difficultés à mobiliser sur ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chorus
Il y a 9 heures, rogi a dit :

Admettant que ce nouveau type de gréement soit plus performant, on ne pourra pas les monter sur les anciens bateaux ce qui les rendra obsolètes. Sans haubans, le mât devra être suffisamment rigide aussi en latéral et si tu veut un truc rigide en latéral, avec un tube rond il sera également rigide en longitudinal. Avec une voile a corne, il te faudra donc une énorme potence de pataras et beaucoup de tension pour contrôler le cintre du mât de plus avec un étai en tête. La structure, le pont et les points d'ancrage ne seront probablement pas assez solide. Si tu veux rester compétitif il faudra dessiner et fabriquer un bateau complètement nouveau.

De plus je ne pense pas qu'en gardant les mêmes proportions de voile,  un foc en tête et une grand voile à corne soit compatible. Une grand voile à corne demande a être plus vrillée et sera déventée par le foc. Je ne pense pas que ce soit une option à part le côté éventuellement pratique de la caisse à voile.

Je te suis sur le problème des structures, pas complètement sur le pb du dévent d'un foc en tête. Le pb soulevé pour les bateaux anciens n'avait pas été vu sous cet angle. Je pense qu'il sera difficile de rassembler sur ce sujet et qu'il faille se tourner vers d'autres développements (ou limitations) de notre jauge:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×