Aller au contenu

Recommended Posts

JLucP

Bonjour a tous

J'ai un bateau acheté d occasion l an dernier , je me demande si je conserve le numero de l ancien proprietaire  (decede)  , si j utilise un numero qui m avait ete attribué il y a 40 ans , ou si je demande un nouveau numero , a qui ????  le mail de Michel Brun trouvé sur le site est faux

Merci 

Jean Luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100

Jean Luc, normalement ton numéro de voile de l'époque (si tu te rappelles des 4 chiffres) est toujours valable.

 

Sinon contacte Michel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rémi Brès

Olivier, si Jean Luc n'est pas marseillais, il y a 40 ans il n'y avait pas de section "voile modèle" à la FFVoile...

Et il y aurait moins de 4 chiffres, pas vrai Thierry ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JLucP

J'ai retrouvé le certificat de jauge de mon Classe10 signé par j.Bertoux et tamponné par "Comité du Voilier modele vane & RC  de la FFV " pour un numero de voile F33

C'est une relique , je pense que ce numero n est plus valable .

La FFV a cette epoque avait deja une section modelisme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
F1050/FRA50
il y a une heure, Rémi Brès a dit :

Olivier, si Jean Luc n'est pas marseillais, il y a 40 ans il n'y avait pas de section "voile modèle" à la FFVoile...

Et il y aurait moins de 4 chiffres, pas vrai Thierry ?

 

Bonsoir,

Il y a 40 ans c'était la "Fédération de Modélisme Naval" avec des n° de voile a quatre chiffres ...

Léo F avait le F 334, et moi en 1976 j'avais le n° F 1050,  il est tout a fait possible que ce n° F 33 soit une 

réduction de n° en deux chiffres seulement ... Comme cela est devenu courant par la suite ...

Bonne soirée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thierry FRA14

Bonsoir  

Je ne connais que la numérotation FFV ou plutôt FFYV avec le comité du Voilier modèle. En 1944, la fédération française de la voile organisait le championnat de France de voiliers  de 1 mètre (source mrb n° 8) Les règles étaient celles de l'IMYRU et la  jauge 10x40 (10 dm de longueur ht et 40 dm2 de voilure) Bien sûr tout cela était en voile libre avec un "Braine"  et se déroulait au parc de Sceaux. Je n'ai rien avant sauf les photos de R. Authenac qui participe aux régates en Angleterre avec son classe "A" en 1931 (Argo IV Numéro F6 dans le livre Model Sailing Craft de Daniels)

Donc  à la FFV chaque bateau nouveau recevait un  numero de voile et cela pour chaque classe. Il n'y avait pas de numero de coque. Par exemple mon premier 1 mètre 10x40 avait le numéro 556 en 1972, mon premier 50x800 (classe M) le numéro 201 en 1973 et le classe "A" le 75 en 1975. 

Parallelement, la miniflotte avait sa propre numérotation mais principalement en voile rc depuis la  "scission" de 1963. Je ne connais pas l'historique de la ffmn mais  au début des années 80 s'est posé le problème des doubles numéros surtout lorsque les clubs ffmn se sont rapprochés de la FFV. Il y eu des tranches de numéros réservés pour  chaque fédération et un un gros saut dans les numéros pour éviter les doublons. En 1982 a été adopté le système de numéro de voile unique par licencié FFV et une fiche de jauge avec un numéro par coque a été mise en place. C'est Jacques Bertoux qui a pris la tâche d'enregistrement des bateaux. Il doit avoir les registres de chaque classe où étaient consignés tous les numéros depuis le début à moins que Michel Brun en ait la garde aujourd'hui. Avec les numéros à 4 chiffres la lisibilité était réduite et les bateaux portaient des numéros de foc plus grands pour chaque championnat, numéros attribués par l'organisateur qu'il fallait changer  à chaque fois !...

Pour Jean Luc, tu peux conserver le numéro des voiles (le 63 je pense du regretté Bernard LT) mais tu peux aussi demander à Michel Brun un nouveau numéro ( le 33 est déjà utilisé) 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100

Merci Thierry !! Impressionnant  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille

Et pour continuer... depuis la fin des années 90 à aujourd'hui :

 

FFV : attribution d'un N° de voile vrc, applicable dans toutes les classe de vrc. N° valable à vie. Perso j'ai le 3516.

          N° de coque attribué par le Jaugeur National responsable des N° de coques, et depuis la création de l'Asso 1 Mètre attribution du N° de coque IOM par l'Asso qui les gère.

 

FFMN : le N° de voile est le N° de licence, applicable dans toutes les Classes (volontairement limité à 9999 depuis 2 ans - la FFMN recycle ainsi les anciens N° qui ne sont plus utilisés). Perso j'ai le 7003, mais dérogation pour utiliser aussi le 16 (!) . Au niveau international, depuis au moins 2003 on n'utilise que les 2 derniers N° et trois lettres de nationalité (F devenu FRA)

             N° de coque attribué par la Section Voile de la FFMN, consécutivement à la jauge initiale du bateau.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garel
Le 09/02/2017 at 23:57, Thierry FRA14 a dit :

Bonsoir  

Je ne connais que la numérotation FFV ou plutôt FFYV avec le comité du Voilier modèle. En 1944, la fédération française de la voile organisait le championnat de France de voiliers  de 1 mètre (source mrb n° 8) Les règles étaient celles de l'IMYRU et la  jauge 10x40 (10 dm de longueur ht et 40 dm2 de voilure) Bien sûr tout cela était en voile libre avec un "Braine"  et se déroulait au parc de Sceaux. Je n'ai rien avant sauf les photos de R. Authenac qui participe aux régates en Angleterre avec son classe "A" en 1931 (Argo IV Numéro F6 dans le livre Model Sailing Craft de Daniels)

Donc  à la FFV chaque bateau nouveau recevait un  numero de voile et cela pour chaque classe. Il n'y avait pas de numero de coque. Par exemple mon premier 1 mètre 10x40 avait le numéro 556 en 1972, mon premier 50x800 (classe M) le numéro 201 en 1973 et le classe "A" le 75 en 1975. 

Parallelement, la miniflotte avait sa propre numérotation mais principalement en voile rc depuis la  "scission" de 1963. Je ne connais pas l'historique de la ffmn mais  au début des années 80 s'est posé le problème des doubles numéros surtout lorsque les clubs ffmn se sont rapprochés de la FFV. Il y eu des tranches de numéros réservés pour  chaque fédération et un un gros saut dans les numéros pour éviter les doublons. En 1982 a été adopté le système de numéro de voile unique par licencié FFV et une fiche de jauge avec un numéro par coque a été mise en place. C'est Jacques Bertoux qui a pris la tâche d'enregistrement des bateaux. Il doit avoir les registres de chaque classe où étaient consignés tous les numéros depuis le début à moins que Michel Brun en ait la garde aujourd'hui. Avec les numéros à 4 chiffres la lisibilité était réduite et les bateaux portaient des numéros de foc plus grands pour chaque championnat, numéros attribués par l'organisateur qu'il fallait changer  à chaque fois !...

Pour Jean Luc, tu peux conserver le numéro des voiles (le 63 je pense du regretté Bernard LT) mais tu peux aussi demander à Michel Brun un nouveau numéro ( le 33 est déjà utilisé) 

 

Bonjour Thierry,

Nouveau membre, je reviens sur ce post car tu me semble être celui qui peux me renseigner. Je possède plusieurs Yacht modèles (dont trois 1 mètre) de la génération qui a précédé la venue de la télécommande. Ces bateaux sont immatriculés. Je cherche à retracer leur parcours et retrouver leur certificat de jauge. Le nom de Jacques Bertoux ne m'est pas inconnu. Comment peut-on le contacter pour aller plus loin dans ma démarche ? Merci si tu peux me donner ce renseignement.

Cordiales salutations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fra19

Bonjour 

notre ami Jacques est parti définitivement 

RIP

Gilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thierry FRA14

Bonsoir,

Si tu possèdes des voiliers de classe 1 mètre de voile libre (10x40), il faudrait retrouver le registre pour retracer leur parcours. Malheureusement l'ami Jacques Bertoux est décédé il y a plusieurs mois. Peut être que Michel Brun a pu conserver des archives ? Il y a également la revue MRB qui publiait des articles sur les régates  et la construction. En fonction du numéro des voiles,  de la forme de la coque ou de l'accastillage, il est possible de retrouver la période de construction.

De quelle région est tu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_FRA66
Le 27/11/2017 at 22:20, Thierry FRA14 a dit :

Bonsoir,

Si tu possèdes des voiliers de classe 1 mètre de voile libre (10x40), il faudrait retrouver le registre pour retracer leur parcours. Malheureusement l'ami Jacques Bertoux est décédé il y a plusieurs mois. Peut être que Michel Brun a pu conserver des archives ? Il y a également la revue MRB qui publiait des articles sur les régates  et la construction. En fonction du numéro des voiles,  de la forme de la coque ou de l'accastillage, il est possible de retrouver la période de construction.

De quelle région est tu ?

Toujours utile de connaître le Père Fouras en personne pour tout ce qui concerne le moyen-âge de la VRC. 😘

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_FRA66
à l’instant, Guillaume_FRA66 a dit :

Toujours utile de connaître le Père Fouras en personne pour tout ce qui concerne le moyen-âge de la VRC. 😘

Je parle biensur de Thierry. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garel
Le 27/11/2017 at 22:20, Thierry FRA14 a dit :

Bonsoir,

Si tu possèdes des voiliers de classe 1 mètre de voile libre (10x40), il faudrait retrouver le registre pour retracer leur parcours. Malheureusement l'ami Jacques Bertoux est décédé il y a plusieurs mois. Peut être que Michel Brun a pu conserver des archives ? Il y a également la revue MRB qui publiait des articles sur les régates  et la construction. En fonction du numéro des voiles,  de la forme de la coque ou de l'accastillage, il est possible de retrouver la période de construction.

De quelle région est tu ?

Bonjour,

Je suis en Seine et Marne. Merci du conseil de contacter Michel Brun pour voir s'il a des archives. Pour le MRB, comment peut-on consulter les archives de cette période (1960 à 1976 environ) je n'est rien trouvé sur le site.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garel
Il y a 16 heures, Guillaume_FRA66 a dit :

Toujours utile de connaître le Père Fouras en personne pour tout ce qui concerne le moyen-âge de la VRC. 😘

Bonjour,

Merci du conseil de prendre contact avec Thierry Fouras, mais je n'ai pas ses coordonnées. J'ai cessé la compétition en voile libre fin des années 60 mais je n'ai conservé aucune archive, celles-ci étaient soit au club (COB) ou dans les archives personnelleqs des dirigeants de l'époque.

Tout information est la bienvenue pour retracer la vie de ces bateaux d'avant le moyen age de la VRC.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thierry FRA14

Je ne sais si c'était le moyen-âge, la préhistoire ou l'âge d'or de la Voile modèle !  Je ne pense t'avoir déjà rencontré car  j'ai commencé les régates de voile libre en 72 avec le club de Reims. J'ai retrouvé quelques numéros de MRB avec des classements et des photos de Roger Garel. Je te contacte en mail privé.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sea-Metric 64

En 72 , c'était le temps le temps béni où les Skippers avaient d'la Classe !!

... et où l'on pouvait encore trouver des Arpettes de Qualité :tristounet:

 

77250620171021142123.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FRA2956

C'est toi en Poireau ? 😊

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sea-Metric 64

Non M'sieur jamais "pris le Melon" moi , en plus cette année-là on m'avait collé un béret sur la Tronche en me priant de le garder pendant 1 an

Par contre on m'invita à " poiroter" dans la nuit & le froid plus d'une fois ça c'est vrai :huh:

 

Thierry des fois t'aurais pas des photos de Voile libre cachées au fond d'un Album à toi à partager avec nous ici ?

Si tu rencontre des Pbs techniques pour ce faire n'hésite pas emmerder notre Webmaster ci-dessus. Tu lui dis que tu viens de ma part :Siffle:

:merci:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×