Aller au contenu

Recommended Posts

joseph   
joseph

Achille a écrit 

 

L'acheteur envoie le certificat de jauge à l'Asso, afin d'en obtenir un nouveau à son nom. IDEM en cas de certificat de jauge étranger, auquel cas un nouveau N° de coque sera attribué et

Révélation

devra être gravé à l'intérieur de la coque

et marqué sur le pont

 

Ou est-il écrit que le N° de coque doit être gravé à l'intérieur de la coque ? 

 

C.5 COQUE

C.5.1 IDENTIFICATION

Le numéro d'enregistrement de coque doit être apposé sur la surface extérieure de la coque ou du pont de façon claire et lisible avec une hauteur de 20 mm minimum.

 

Il fut un temps , exception française , ou le N° de coque devait être apposé aussi à l'intérieur de la coque mais cela n'a jamais existé dans la jauge internationale . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrice fra38   
Patrice fra38

On est ok Jo, lors de l'Euro on nous l'a demandé, nous avons beau argumenter que ça n'existe nul part, il a fallu s'y plier, idem en M et en 10...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph   
joseph

Donc il faut modifier tout les bateaux jaugés et a venir ? 

J'attendrais la mise au point de Michel la dessus mais cela risque de nous faire prendre des risques de fragilisation donc pour ceux qui veulent le faire faudra ajouter fibre résinée en légère sur épaisseur  pour pouvoir faire cette gravure .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100   
olivierFRA100

NON Joseph, ce n'est pas dans la jauge.

Ils nous ont embêtés avec ça à l'Euro, mais le marquage que tu as au fond de ton Britpop! était suffisant.

C'est une feuille imprimée et noyée dans la résine, pas une gravure...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eric FRA60   
Eric FRA60

D.1.4 IDENTIFICATION Le numéro d'enregistrement de coque doit être marqué sur une partie aisément visible et immuable de la coque excluant l'accastillage et les poids correcteurs par l'un des moyens suivants : peinture, gravure, collage, moulage.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph   
joseph
il y a une heure, olivierFRA100 a dit :

NON Joseph, ce n'est pas dans la jauge.

Ils nous ont embêtés avec ça à l'Euro, mais le marquage que tu as au fond de ton Britpop! était suffisant.

C'est une feuille imprimée et noyée dans la résine, pas une gravure...

 

Je le sais que ce n'est pas inscrit dans la jauge vu que ... mais je ne comprends pas le marquage auquel tu fais allusion ou simplement serais-ce le même type que tu préconise N° sur papier résiné en fond de coque ...

il y a 49 minutes, Eric FRA60 a dit :

D.1.4 IDENTIFICATION Le numéro d'enregistrement de coque doit être marqué sur une partie aisément visible et immuable de la coque excluant l'accastillage et les poids correcteurs par l'un des moyens suivants : peinture, gravure, collage, moulage.

 

 

Cela ne concerne que la partie facilement visible à tous , sur le pont .  Auparavant ( il y a longtemps ...) le n° devait être aussi à l'intérieur ( d'après les jaugeurs de l'époque car le triche était monnaie courante ...') 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
F1050/FRA50   
F1050/FRA50
il y a une heure, joseph a dit :

Auparavant ( il y a longtemps ...) le n° devait être aussi à l'intérieur ( d'après les jaugeurs de l'époque car le triche était monnaie courante ...') 

Citation

D.1.4 IDENTIFICATION Le numéro d'enregistrement de coque doit être marqué sur une partie aisément visible et immuable de la coque excluant l'accastillage et les poids correcteurs par l'un des moyens suivants : peinture, gravure, collage, moulage.

 

Bonsoir,

C'est seulement valable pour un "constructeur officiel" qui a un "suivi" de ses coques qu'il vends ...

Rien n’empêchera un "constructeur amateur" de faire plusieurs coques avec le même numéro collé au fond de ses coques (faire des "doublons" ) ...

Je ne pense pas que cela arrive .... quoi que ? ... on ne sais jamais ??? ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille   
Achille

J'ai toujours su que 2 marques d'identification sont nécessaires en vrc (ISAF), sous forme de N• de coque national (FRA XXXX pour la France). 

Il doit être inscrit de manière indélébile à l'intérieur de la coque, ET marqué de manière visible à l'extérieur ( lettres/chiffres hauteur de 20 mm)

 

pour la la petite histoire, les bateaux que j'ai acheté en Angleterre avaient ces 2 inscriptions. J'avais rajouté les nouveaux N• de coque FRA au feutre indélébile à l'intérieur, et changé le N• extérieur .

 

je n'avais pas été surpris outre mesure par le contrôle effectué à Vitoria, on m'a déjà contrôlé dans plusieurs CE/CM.

Mon V8 comporte ces 2 inscriptions .

 

donc mon petit post d'information sur la cession de bateaux s'avère utile...à plus d'un titre! J'en suis très heureux.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100   
olivierFRA100

Joseph je parlais de la fiche constructeur de ton bateau au fond de la coque. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph   
joseph
Il y a 9 heures, Achille a dit :

J'ai toujours su que 2 marques d'identification sont nécessaires en vrc (ISAF), sous forme de N• de coque national (FRA XXXX pour la France). 

Il doit être inscrit de manière indélébile à l'intérieur de la coque, ET marqué de manière visible à l'extérieur ( lettres/chiffres hauteur de 20 mm)

 

pour la la petite histoire, les bateaux que j'ai acheté en Angleterre avaient ces 2 inscriptions. J'avais rajouté les nouveaux N• de coque FRA au feutre indélébile à l'intérieur, et changé le N• extérieur .

 

je n'avais pas été surpris outre mesure par le contrôle effectué à Vitoria, on m'a déjà contrôlé dans plusieurs CE/CM.

Mon V8 comporte ces 2 inscriptions .

 

donc mon petit post d'information sur la cession de bateaux s'avère utile...à plus d'un titre! J'en suis très heureux.

 

depuis 1992 j'entends parler de ce numéro de coque reproduit à l 'intérieur du bateau et n'en n'ai trouvé aucune trace sur les documents depuis . Je le répéte c'était une habitude , pourquoi ??? 

Il y a 8 heures, olivierFRA100 a dit :

Joseph je parlais de la fiche constructeur de ton bateau au fond de la coque. 

Merci Olivier , c'est bien ce que je pensais mais alors pour quoi spécifier " gravé " alors que la D.1.4 s'applique trés bien dans ce cadre la aussi , je pense qu'il faut etre précis pour faciliter les remises à niveau . 

Il y a 11 heures, F1050/FRA50 a dit :

 

Bonsoir,

C'est seulement valable pour un "constructeur officiel" qui a un "suivi" de ses coques qu'il vends ...

Rien n’empêchera un "constructeur amateur" de faire plusieurs coques avec le même numéro collé au fond de ses coques (faire des "doublons" ) ...

Je ne pense pas que cela arrive .... quoi que ? ... on ne sais jamais ??? ...

Max cela correspond , pour un constructeur , a faire connaitre à l 'acheteur combien de coque sont sorti de son atelier et nullement à certifier une coque auprès d'une asso .  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille   
Achille

Bonjour!

 

Après de longues recherches, voilà LA réponse, trouvée sur le site de l'IRSA!

Dans les Q&A, donc cela est à considérer avec prudence

C'est une réponse assez nuancée

 

En tant que secrétaire (et donc responsable des Certificats de Jauge), je maintiens ma volonté de voir le N° de coque à l'intérieur du bateau, appliqué de manière indélébile. Pour des raisons de traçabilité, et donc aussi pour lutter contre le VOL!

 

 

Is one set of hull registration numbers on the hull sufficient?    10R A IOM M 

 

Question details:

 

Section C of the class rules requires the hull registration number to be displayed legibly on the external surface of the hull with a minimum height of 20 mm.

Section D of the class rules requires the hull registration number to be permanently marked on a non-removable part of the hull surface.

Can a single set of hull registration numbers satisfy both rules?

 

Answer:

Yes. Providing the hull registration number digits are of minimum height 20 mm, are clearly legible, are easily visible, are painted, engraved, bonded in or moulded in, and are on a non-removable part of the hull then both rules are satisfied by a single set of numbers.

However, it is often more convenient and attractive to use vinyl numbers on the deck to satisfy the Section C rule and some more convenient method on an inside area to satisfy the Section D rule.

Bear in mind the purpose of the rules: the Section C rule is for the benefit of the race committee and other competiors at an event to help identify a boat when it does not have it's rig in place; the Section D rule is to permanently and uniquely identify a boat so that it may be grandfathered, if needed, at a later date. In 50+ year's time the number will also add value and interest to any boat that has survived that long.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph   
joseph

Merci Achille . 

Mais pour moi  le but reste d'identifier un bateau 50 ans après sa mise en service surtout si des N° ont simplement été collé sur le pont sans protection . Dans ce cas si les N° ont disparus on ne peut identifier la coque ..  

 

Est un ensemble de numéros d'immatriculation de la coque sur la coque suffisante?

Question details:

Section C des règles de classe exige le numéro d'immatriculation de la coque à afficher lisiblement sur la surface externe de la coque avec une hauteur minimale de 20 mm.
Section D des règles de classe exige le numéro d'immatriculation de la coque à marquer de façon permanente sur une partie non amovible de la surface de la coque.
un ensemble unique de numéros d'immatriculation de la coque peut satisfaire à la fois les règles?

Answer :

Oui. Fournir l'enregistrement de la coque numéro chiffres sont d'une hauteur minimale de 20 mm, sont clairement lisibles, sont facilement visibles, sont peints, gravés, collé ou moulé, et sont sur une partie non amovible de la coque puis les deux règles sont satisfaites par un ensemble unique de nombres.
Cependant, il est souvent plus pratique et attrayant pour utiliser des numéros de vinyle sur le pont pour satisfaire à la règle de C Section et une méthode plus pratique sur une zone à l'intérieur pour satisfaire la règle de la section D.
Gardez à l'esprit l'objectif des règles: la règle de la section C est pour le bénéfice du comité de course et d'autres competiors lors d'un événement pour aider à identifier un bateau quand il ne dispose pas de son gréement en place; la règle de D Section est d'identifier de façon permanente et unique un bateau de sorte qu'il peut être un droit acquis, le cas échéant, à une date ultérieure. Dans le temps de 50+ année, le nombre sera également ajouter de la valeur et de l'intérêt à tout bateau qui a survécu aussi longtemps.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierFRA100   
olivierFRA100

Merci Achille, intéressant, j'ajoute le lien, il y a d'autres Q&A

 

En résumé le marquage interne est évitable si le marquage externe est peint, gravé, collé (bonded in ??) ou moulé. (J'ai un doute sur collé car ils disent que les n° vinyl, collés donc, ne sont pas OK)

 

 https://www.radiosailing.org/classes/one-metre/question-answers

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph   
joseph

Je pense que gravé ou moulé en extérieur évite le marquage interne car c''est surtout une question pratique pour retrouver concepteur ou propriétaire . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille   
Achille

En conclusion,

 

Un marquage indélébile est nécessaire (FRA XXXX pour la France).

Il peut être unique si présent sur le pont et composé de lettres et chiffres d'au moins 20 mm de hauteur.

Il peut aussi être double (permanent à l'intérieur et simplement collé/peint à l'extérieur).

 

Ma recommandation est le double, car en cas de vente ou achat à l'étranger, il serait très mal aisé de rajouter la nouvelle identification nationale sans effacer l'ancienne (origine du bateau)

 

Par ailleurs, ne pas graver d'identification nationale au prétexte que celle (numérotée) de constructeur professionnel, me parait une mauvaise idée. Car la correspondance n'existe pas (à ma connaissance) dans les fichiers nationaux de numéros de coques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×